La gestion des risques et des dangers

Reconnaître et évaluer les dangers

La Suisse a toujours été et continue d’être touchée par des événements et des évolutions pouvant menacer la population et ses conditions existentielles, influençant considérablement la vie quotidienne. La gestion des catastrophes et des situations d’urgence représente actuellement le principal défi pour la protection de la population. Celles-ci causent des dommages toujours plus importants en raison notamment de l’augmentation des interdépendances propres à la société moderne, de l’évolution de la vulnérabilité et de la densité des infrastructures. Pour être en mesure d’affronter ces dangers de manière ciblée, il faut comprendre ce contexte et identifier les risques qu’il engendre.

Analyses des dangers et des risques

Les analyses de dangers et des risques sont à la base de la planification des mesures de prévention et de préparation, qui permettent de gérer les catastrophes et les situations d’urgence. L’analyse permet d’identifier les dangers pertinents puis d’évaluer les risques qui en découlent, en se fondant sur la probabilité d’occurrence et l’ampleur des dommages. Il en résulte une image différenciée de ces dangers et de leurs conséquences possibles, laquelle est représentée dans une matrice des risques.

Gestion intégrale des risques (illustration) 

Dans l’optique de la protection de la population, la gestion intégrale du risque correspond fondamentalement à une approche systématique des risques, recourant à des moyens proportionnés pour les mesures de précaution, de maîtrise de l'événement et lors du rétablissement. 

La gestion intégrale du risque, pour les services en charge de la protection de la population, repose tout d'abord sur une analyse des dangers (1), comprenant l'identification et la description des dangers retenus comme pertinents pour le territoire considéré et l'appréciation des risques qui s'y rapporte. Deuxièmement, les risques sont à évaluer en fonction de leur acceptabilité (2). Troisièmement, il convient de planifier des mesures de réduction des risques jugés comme inacceptables (3) ou de composer avec certains risques, si les mesures de précaution qu’ils impliquent semblent disproportionnées. 

Lorsqu'un événement survient, les mesures préparées sont appliquées (4) afin de le maîtriser au plus vite (5). Ensuite, lors de la régénération, (6) la reconstruction tient aussi compte des résultats des enseignements apportés par l'événement.

  • Un danger est un événement ou un développement qui lors de sa survenance porte atteinte à la population ou à ses conditions existentielles.
  • Le risque est une mesure de l'ampleur d'un danger, compte-tenu de la probabilité d'occurrence d'un événement et de l'étendue des dommages. L'identification des risques sert à l'appréciation des dangers, afin de pouvoir les comparer entre eux.

 

La représentation circulaire illustre les divers éléments de la gestion intégrale des risques et leurs interactions:

risikokreis_fr
Illustration modèle gestion des risques, OFPP 2012


Office fédéral de la protection de la population OFPP Analyse des risques / Coordination de la recherche
Monbijoustrasse 51A
CH-3003 Berne
Tél.
+41 58 462 50 11

E-Mail


Imprimer contact

Office fédéral de la protection de la population OFPP

Analyse des risques / Coordination de la recherche
Monbijoustrasse 51A
CH-3003 Berne

Voir la carte