print preview Retour Actualité

La Centrale nationale d’alarme contribue à la lutte contre la pandémie de COVID-19

Depuis la mi-octobre, les infections par le COVID-19 et les hospitalisations qui y sont associées ont à nouveau fortement augmenté en Suisse. La Centrale nationale d’alarme (CENAL) a donc intensifié ses activités pour aider à gérer la pandémie. Elle est en contact étroit avec la Task Force de l’OFSP et les différents groupes de travail.

18.12.2020 | Communication OFPP

Suivi et évaluation de la situation

Le Centre d’annonce et de suivi de la situation de la CENAL suit en permanence les développements liés au COVID-19 en Suisse et à l’étranger et en rend compte dans sa présentation électronique de la situation (PES CENAL). Outre la situation sanitaire, les tendances économiques ou la sécurité intérieure sont également prises en compte. Les informations recueillies sont condensées en divers produits et utilisées par différents organes de la Confédération pour la prise de décisions.

Le Centre d'annonce et de suivi de la situation de la CENAL observe en permanence les développements liés au COVID-19 en Suisse et à l'étranger et les met à disposition des partenaires dans la présentation électronique de la situation de la CENAL (PES CENAL).

Activités de monitoring

Une attention particulière est accordée au recensement et à l’application des mesures de protection. Depuis le début de la pandémie, la CENAL a établi une vue d’ensemble des mesures de protection en vigueur ordonnées par le Conseil fédéral et des mesures complémentaires prises par les cantons. Les organismes partenaires disposent ainsi d’un tableau complet des mesures en vigueur au niveau fédéral et cantonal.

À l’attention de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), la CENAL évalue le comportement de la population en matière de mobilité sur la base des informations fournies par les cantons, Swisscom, les CFF et l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC). En outre, elle résume chaque semaine les retours des cantons afin de contrôler la mise en œuvre des plans de protection dans les entreprises. Ces évaluations sont régulièrement publiées sur le site de l’OFSP.

Depuis le début de la pandémie, la CENAL a gardé une vue d'ensemble des mesures de protection en vigueur ordonnées par le Conseil fédéral ainsi que des mesures complémentaires décidées par les différents cantons.

Gestion des ressources par la Confédération

Depuis le début de l’engagement COVID-19, la gestion des ressources par la Confédération (ResMaB) a été l’une des principales activités de la CENAL. Le manque de masques de protection s’est révélé un problème important au début de la crise. La ResMaB a contribué à répartir les stocks disponibles, restreints au début, là où ils étaient le plus nécessaires.

La ResMaB remplit également une fonction de coordination entre les bénéficiaires et les prestataires de services : recherche, enregistrement, conseil et allocation des ressources. Plus de 4000 demandes et requêtes ont été traitées à ce jour, et près de 400 demandes d’exportation ont dû être examinées. Avant tout, la ResMaB alloue les biens rares sur la base de priorités et de critères d’évaluation validés. La première priorité est accordée au secteur de la santé. L’allocation est toujours effectuée après consultation des organisations partenaires.

Entre la première et la deuxième vague, la Confédération a coordonné l’approvisionnement avec les cantons sur la base des expériences acquises, notamment lors de plusieurs conférences sur les achats organisées par la ResMaB. L’objectif est que la Confédération et les cantons disposent de stocks de matériel de protection pour au moins 40 jours.

Depuis l’été, les demandes ont encore augmenté, notamment pour le personnel de soutien au traçage des contacts.

Depuis le début de la crise du coronavirus, la CENAL tient régulièrement des rapports de situation dans sa salle de conduite à Berne.

État-major fédéral Protection de la population

L’État-major fédéral Protection de la population (EMFP) reste une plate-forme d’information et d’échange importante. Dans ce contexte, le service d’état-major est responsable de la conférence virtuelle des directeurs, qui a lieu tous les quinze jours, et développe dans l’intervalle une mise à jour électronique des informations pour les membres. Il soutient le président de l’EMFP dans les questions organisationnelles et administratives.