print preview Retour Actualité

Les écoles équipées à leur tour de produits désinfectants

Après deux mois et demi passés sur le terrain, la protection civile valaisanne prévoit maintenant une réduction significative de son engagement. Mais auparavant, les écoles du canton ont été approvisionnées en désinfectants et en matériel de protection dans le cadre d’une dernière opération de grande envergure.

19.05.2020 | Communication OFPP

Depuis le centre de protection civile de Grône, la protection civile distribue des désinfectants dans tout le canton et aussi dans les écoles obligatoires avant la reprise des cours prévue le 11 mai.

Depuis que la Lonza s’est reconvertie en peu de temps dans la production de désinfectants pour les mains, le canton du Valais compte désormais l’un des plus grands fabricants de cette substance très recherchée en Suisse. La protection civile joue un rôle majeur dans la distribution des grandes quantités que le canton du Valais achète et transmet aux autres cantons.

Pour soutenir le système de santé publique, la protection civile valaisanne effectue le transport de personnes suspectées d’être porteuses du virus.

Gestion du dépôt central et services de transport assurés par le centre de protection civile

Le matériel de protection et les désinfectants destinés à l’ensemble du canton sont stockés de manière centralisée au centre de protection civile de Grône. La distribution aux établissements médicaux et de soins, aux autorités et aux pharmacies est assurée par le service cantonal des transports, qui a été renforcé par des membres de la protection civile. Les écoles obligatoires du canton du Valais ont été approvisionnées à leur tour avant la reprise des cours le 11 mai. Les trajets jusqu’aux établissements situés dans les vallées latérales n’étaient qu’une des raisons des nombreux et longs voyages effectués par le service de transport : il a en effet rejoint plusieurs fois l’autre côté de la frontière pour appuyer les autorités italiennes, en particulier pour faire analyser des échantillons de laboratoire en Suisse.

Dans tout le canton, la protection civile apporte son aide dans les EMS.

Des tâches variées dans les secteurs de la santé et des soins

Comme dans les autres cantons, la mission de la protection civile en Valais s’est concentrée sur l’appui des établissements médicaux et de soins. Elle a pris en charge, dans ce contexte, des tâches très diverses. À Brigue-Glis, par exemple, elle a fourni la logistique et le soutien informatique pour le centre régional de dépistage et assuré le transport des cas suspects de Covid-19. Dans tout le canton, les EMS ont aussi bénéficié du soutien de la protection civile.

En Valais également, la gestion des centres d’accueil et de tri faisait partie de l’engagement Covid-19 de la protection civile. Aujourd’hui, la protection civile réduit ses effectifs afin de créer des réserves pour d’éventuelles opérations futures.

Constituer des réserves pour de nouveaux engagements

Après environ 16 000 jours de service effectués depuis le début du mois de mars, la protection civile réduit désormais le nombre de missions et de membres déployés, afin de créer notamment des réserves pour d’éventuelles opérations futures.