print preview Retour Actualité

Zurich : de petites équipes qui sont d’une grande aide

Dans le canton de Zurich, la protection civile appuie le système de santé publique avec des contingents importants, notamment pour effectuer le tri des personnes dans les hôpitaux et exploiter les hotlines. De plus petites unités sont déployées pour apporter leur soutien de manière ponctuelle aux services administratifs et aux organisations partenaires. Ces tâches « exotiques » mettent en évidence la souplesse et la polyvalence de la protection civile.

12.05.2020 | Communication OFPP

Une aide rapide : la protection civile participe à Hagenbuch aux séances de l’état-major régional de crise « Coronavirus » de la région d’Eulachtal (photo: organisation de protection civile Eulachtal).

Les chimistes en tenue orange ont fait l’objet de nombreux reportages. Des membres de l’organisation de protection civile (OPC) Eulachtal apportent leur aide à la Pharmacie cantonale à Schlieren dans le cadre de la production de désinfectants. Depuis le début de la crise de coronavirus, cette production a été augmentée en raison de la rapide pénurie en la matière. Les astreints, répartis dans des petits groupes, sont engagés avant tout pour transvaser les différents composants chimiques. Grâce à leur aide, la production a été portée à 9000 litres par semaine, ce qui permet d’approvisionner les institutions de santé publique du canton de Zurich.

Un outil improvisé de la première heure : la « coromobile »

Même avant le confinement, on a été confronté au problème suivant : comment assurer le transport des personnes testées positives ou soupçonnées d’être porteuses du virus mais qui ne nécessitent pas d’hospitalisation et doivent se mettre en quarantaine chez elles ? L’OPC de Zurich rattachée au service de protection et de sauvetage de la ville a rapidement trouvé une solution en recouvrant entièrement l’intérieur de véhicules de la protection civile de plastique afin d’en faciliter le nettoyage entre deux interventions. Quatre membres de la PCi de Dübendorf ont renforcé l’équipe de la PCi de Zurich pour cette mission qui était relativement exigeante sur le plan émotionnel.

Appui aux états-majors de crise et aux services administratifs

De petits contingents et des membres PCi engagés individuellement travaillent dans des états-majors de conduite régionaux ou municipaux, notamment à Winterthur, Zurich ou dans la région d’Eulachtal. Ils tiennent des procès-verbaux, assurent le suivi de la situation et s’occupent de l’infrastructure. D’autres services administratifs peuvent également faire appel à eux. Un membre de la PCi a ainsi rejoint l’administration communale d’Elgg pour aider au respect des règles de distanciation sociale sur place. Une astreinte de l’OPC Limmattal Süd a réalisé une vidéo explicative en anglais que les autorités locales utilisent dorénavant pour illustrer les règles de comportement. D’autres membre PCi sont engagés dans des administrations communales des villes qui sont confrontées à de nombreuses demandes liées à la situation de crise.

Rapidement sur place et bien préparés

L’expérience le montre : les membres PCi, pris individuellement ou en petits groupes, contribuent de manière significative au maintien du fonctionnement d’une organisation lorsqu’ils sont engagés au bon endroit. L’ancrage cantonal ou régional permet aux astreints d’être rapidement sur le lieux d’intervention et d’être opérationnels après une brève formation.