print preview

Le Conseil fédéral prend connaissance du rapport sur la mise en œuvre de la stratégie de la protection de la population et de la protection civile 2015+

Berne, 06.07.2016 – Lors de sa séance d’aujourd'hui, le Conseil fédéral a pris connaissance du rapport sur la mise en œuvre de la stratégie de la protection de la population et de la protection civile 2015+. Rédigé conjointement par la Confédération, les cantons et d’autres organes, ce document servira de fondement à une modification des bases juridiques.

Le Conseil fédéral a approuvé le rapport sur la stratégie de la protection de la population et de la protection civile 2015+ le 9 mai 2012. Il montrait ainsi le cap pour une optimisation de la protection de la population et de la protection civile visant à rendre plus efficaces ces instruments dans la gestion des catastrophes et situations d’urgence en Suisse, qu’elles soient d’origine naturelle, technique ou sociétale. En 2013, le chef du DDPS et le président de la Conférence gouvernementale des affaires militaires, de la protection civile et des sapeurs-pompiers donnaient l’ordre de rédiger un rapport sur la mise en œuvre de la stratégie. La Confédération, les cantons et d’autres organes ont joint leurs efforts pour définir comment concrétiser les orientations données.

Davantage de coordination, d’efficacité et de capacité d’action

Conformément aux lignes directrices esquissées dans la stratégie, le rapport sur la mise en œuvre montre dans quels domaines il faut procéder à des modifications, améliorer les dispositifs existants ou en mettre en place de nouveaux. Les propositions visent tout particulièrement un renforcement de la conduite et de la coordination du système global de protection de la population. À cette fin, l’actuel état-major fédéral ABCN doit être optimisé. Il faudrait en outre harmoniser et simplifier la coordination entre la Confédération et les cantons en créant des structures le plus homogènes possible au niveau cantonal. La capacité d’action de la protection civile doit être améliorée notamment par la création de centres de renfort intercantonaux à même de fournir des prestations particulières en mettant à disposition du personnel et du matériel spécialisés. Il est prévu de réduire à douze ans la durée de l’obligation de servir et de l’assouplir. Des changements sont également recommandés dans l’infrastructure de protection, l’organisation de la protection civile et la formation.

Le Conseil fédéral a chargé le DDPS de lancer une révision de la loi sur la protection de la population et sur la protection civile.

Plus d'informations

Adresse pour l'envoi de questions

Karin Suini
Porte-parole du DDPS
058 464 50 86

Editeur