print preview

Retour Page d'accueil

L’armée et la protection civile en renfort lors des Coupes du monde hivernales en Suisse

Macolin, 13.12.2022 – En Suisse, la saison des Coupes du monde de sports de neige débutera le week-end prochain avec trois rendez-vous phares – à Saint-Moritz, Davos et Engelberg – et avec comme chaque année un appui notable de l’armée et de la protection civile. Au total, 9200 jours de service de l’armée sont planifiés et autorisés cette saison. La Confédération prévoit 7200 jours de service accomplis par des membres des organisations cantonales de protection civile. A cela s’ajoutent les diverses aides dont les sports de neige bénéficient au même titre que les autres sports dans le cadre de l’encouragement fédéral du sport.

La saison des Coupes du monde débutera en Suisse les 16 et 17 décembre avec deux épreuves de descente féminine à Saint-Moritz, le sprint de ski de fond à Davos et la Coupe du monde de saut à ski à Engelberg. Ces trois événements seront les premiers d’une série de huit manifestations auxquelles le DDPS fournit un appui conformément au cadre juridique existant. Par ailleurs, 1054 jours de service avaient été autorisés pour les descentes de Coupe du monde à Zermatt mais celles-ci ont été annulées faute de neige.

Plus de 9200 jours de service de l’armée pour la saison de Coupe du monde 2022/2023

L’armée a autorisé pour les compétitions de Saint-Moritz, Engelberg et Davos un total de 2468 jours de service qui seront fournis par le bataillon d’infanterie 56 de la division territoriale 2 (Saint-Moritz et Davos) ainsi que par le Bataillon d’intervention d’aide en cas de catastrophe de la Formation d’application du génie et du sauvetage/NBC. Sur l’ensemble de la saison de Coupe du monde 2022/2023, quelque 9200 jours de service seront accomplis par des membres de l’armée.

En 2022, une centaine de demandes d’organisateurs de manifestations sont parvenues au Commandement des opérations, correspondant à 28 165 jours de service, dont 27 723 ont été acceptés (état du tableau OACM au 2.12.2022). Hormis les compétitions organisées dans le cadre des Coupes du monde de sports de neige, les événements soutenus sont de toutes sortes, allant du Basel Tattoo à Bâle (900 jours de service autorisés) au camp scout fédéral dans la Vallée de Conche (1842 jours de service accomplis) en passant par la Fête fédérale de lutte et des jeux alpestre à Pratteln (3625 jours de service accomplis), le CSIO Saint-Gall (618 jours de service accomplis) et le remplacement de dispositifs dans le canal de Hagneck près de Walperswil (85 jours de service accomplis).

Des formations des divisions territoriales

Ces engagements de l’armée sont régis par l’ordonnance concernant l’appui d’activités civiles et d’activités hors du service avec des moyens militaires (OACM). L’appui est assuré par les troupes en service d’instruction, les formations professionnelles à des fins d’instruction, les exploitations logistiques de l’administration militaire et la fourniture de matériel de l’armée. Le Conseil fédéral a renforcé ces soutiens grâce à une révision de la loi sur l’armée (entrée en vigueur le 1er janvier 2022), qui permet désormais à des recrues en train d’accomplir leur formation militaire de base de prendre part à ces opérations – et non pas seulement aux militaires en service long ou aux membres de l’armée effectuant des cours de répétition. De plus, l’armée peut à présent fournir des prestations d’ampleur limitée lors de manifestations d’envergure nationale ou internationale sans que cela soit forcément à des fins de formation ou d’exercice. Ces mesures accroissent la flexibilité et la disponibilité des troupes.

La Confédération soutient aussi des manifestations à travers des engagements de la protection civile

Les organisateurs de manifestations – sportives, notamment – n’ont pas seulement besoin de l’aide de l’armée, ils comptent aussi sur le soutien de la protection civile. Les interventions de cette dernière en faveur de la collectivité sont réglées par la loi sur la protection de la population et sur la protection civile. C’est à l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) qu’il revient d’autoriser ces interventions à l’échelle nationale. Les manifestations soutenues sont de nature sportive mais aussi culturelle, politique et économique. En 2022, l’OFPP a approuvé 34 demandes portant sur environ 28 000 jours de service et pour un budget de 835 000 francs. Pour 2023, l’OFPP a reçu à ce jour 28 demandes de soutien portant sur 15 290 jours de service.

Encouragement du sport: de nombreuses prestations de soutien pour Swiss-Ski

Swiss-Ski et les organisateurs de compétitions bénéficient également de diverses prestations de soutien du DDPS assurées par l’Office fédéral du sport et par l’armée. Il s’agit de subventions destinées aux installations d’entraînement et de compétition dans le cadre de la CISIN (Conception des installations sportives d’importance nationale), de subventions aux fédérations sportives, réparties par Swiss Olympic, ainsi que de contributions de soutien et d’encouragement allouées à de grandes manifestations sportives (p. ex. Championnats du monde de ski alpin FIS à St-Moritz 2017) et à Jeunesse+Sport (formation et cours/camps). Ce soutien prend aussi la forme de prestations de service destinées au sport de performance, de matériel de signalisation et de sécurité pour les pistes de ski, et enfin du programme de promotion du sport d’élite dans l’armée, qui inclut l’école de recrues (ER) pour sportifs d’élite, les cours de répétition (CR) pour sportifs d’élite et l’engagement de sportifs d’élite comme militaires contractuels.

A titre d’illustration, voici quelques chiffres relatifs à la période 2018/2019, relevés donc avant la pandémie: quelque 4,5 millions de francs de subventions J+S ont été consacrés aux sports de neige. L’élite du ski suisse, toutes disciplines confondues, a effectué 10 709 jours de service dans le cadre de CR pour sportifs d’élite, ce qui correspond à un tiers des jours de service accomplis au titre de la promotion du sport d’élite dans l’armée. La contribution de soutien dans ce cadre, ER incluse, s’élève à 2,8 millions de francs auxquels s’ajoutent 1,35 million de francs pour l’hébergement, la restauration et d’autres frais annexes.

Plus d'informations

Adresse pour l'envoi de questions

Prestations de soutien de l’armée et encouragement du sport:
Kurt Henauer
Rédacteur
Communication/Centre de compétence Sport de l’armée
+41 79 405 76 20

Prestations de soutien de la protection civile:
Sandra Walker
Cheffe Communication OFPP
+41 58 484 83 47

Editeur


Retour Page d'accueil