print preview

Le conseiller fédéral Alain Berset ouvre l’Assemblée mondiale de la santé de l’OMS

Berne, 24.05.2021 – Le conseiller fédéral Alain Berset a ouvert à Genève la 74e Assemblée mondiale de la santé. Lors de son allocution, il a salué le travail de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et appelé les Etats membres à investir dans une architecture universelle et durable de protection de la santé. En marge de l’assemblée, il a signé un accord de coopération avec Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS. Cet accord s’inscrit dans le cadre de l’initiative BioHub de l’organisation internationale.

Le multilatéralisme, la solidarité et la coopération internationale sont déterminants pour lutter efficacement contre la pandémie de COVID-19. Une approche universelle et coordonnée est indispensable en matière de protection de la santé, car aucun pays n’est en mesure de venir seul à bout d’une telle crise. C’est par ces mots que le conseiller fédéral Alain Berset a ouvert la 74e Assemblée mondiale de la santé. Il a également remercié l’OMS pour son engagement et appelé à renforcer le rôle de l’organisation dans la préparation et la lutte contre les crises sanitaires. Enfin, il a assuré à l’OMS que la Suisse continuerait à s’engager après la crise à mettre en œuvre les recommandations internationales.

La Suisse s’attache à promouvoir un accès équitable aux vaccins, aux tests et aux médicaments dans le monde entier pour combattre durablement la pandémie de COVID-19. Dans cette optique, elle participe activement à l’initiative COVAX, dont le but est de garantir une distribution équitable des vaccins contre le COVID-19, et soutient notamment l’initiative visant à accélérer l’accès aux outils de lutte contre le COVID-19 (accélérateur ACT).

Signature d’un accord de coopération

Pendant une pandémie, l’échange rapide et transparent de données épidémiologiques et cliniques revêt une importance cruciale. En marge de l’Assemblée mondiale de la santé, le conseiller fédéral Alain Berset a signé un accord de coopération avec Tedros Adhanom Ghebreyesus, s’inscrivant dans le cadre de l’initiative BioHub de l’organisation internationale. En vertu de cet accord, la Suisse met le laboratoire de sécurité biologique de Spiez, rattaché au Département fédéral de la défense, de la protection de la population et du sport, à la disposition de l’OMS pour conserver des souches de SARS-CoV-2 ou d’autres organismes pathogènes susceptibles de provoquer une épidémie ou une pandémie. Ce faisant, elle contribue à la mise en place d’un système international visant les échanges volontaires de nouveaux organismes pathogènes.

L’Assemblée mondiale de la santé est l’organe décisionnel suprême de l’OMS. Chaque année, en mai, les délégués des Etats membres de l’organisation se réunissent à Genève afin de se prononcer sur des orientations d’ordre thématique, financier et organisationnel, examinant et déterminant également les programmes à venir. L’assemblée se tient jusqu’au 1er juin 2021. En raison de la pandémie de COVID-19, elle est organisée de manière virtuelle cette année encore.

Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral de la santé publique, Médias et communication
media@bag.admin.ch

Questions sur le laboratoire de Spiez:
Andreas Bucher, Communication OFPP,
tél. +41 58 468 15 98

Editeur