print preview Retour Page d'accueil

COVID-19: Rapport sur la situation concernant l'engagement de la protection civile

22.12.2020 | Communication OFPP

Sous-directeur Christoph Flury, OFPP

Mesdames et Messieurs,

Pour la deuxième fois de l'année, la protection civile est engagée pour une mission à grande échelle: depuis le mois d'octobre, quelques milliers de ses membres s'emploient à maîtriser la deuxième vague de la pandémie de coronavirus. Le 18 novembre dernier, le Conseil fédéral a décidé de lancer une seconde convocation nationale avec une durée d'engagement jusqu'au 31 mars 2021.

Chaque semaine, entre 1500 et 2000 membres de la protection civile sont engagés dans toutes les régions du pays. Durant la semaine passée par exemple, près de 11'000 jours de service ont été effectués. Actuellement, environ 1400 astreints sont engagés. La mission actuelle se poursuivra pendant la période des fêtes de fin d'année.

Pour de nombreuses entreprises, cette intervention majeure de la protection civile représente une charge supplémentaire. Des collaborateurs doivent s'absenter, parfois du jour au lendemain, pour une période déterminée.

En tant que moyen d'intervention des cantons, la protection civile est un instrument indispensable à la gestion de la pandémie actuelle. Les personnes astreintes ne sont convoquées que si la protection civile en a besoin pour un service d'appui urgent.

Dans la mesure du possible, les services chargés de la convocation tiennent compte des besoins des astreints et de ceux des employeurs.

Il convient de signaler que la protection civile intervient uniquement à titre subsidiaire, c'est-à-dire à partir du moment où les institutions et autorités concernées ne peuvent plus s'acquitter de leurs tâches avec leurs propres moyens. De même, elle peut être mise sur pied lorsqu'une intervention d'appui doit avoir lieu d'urgence. Le besoin et la nécessité d'une telle intervention doivent naturellement être démontrés.

Comme durant la première vague, les astreints seront avant tout affectés à des tâches dans le domaine de la santé publique. Ces dernières semaines, les demandes de soutien ont été adressées principalement par des homes pour personnes âgées et des établissements médico-sociaux. La protection civile assume diverses tâches d'assistance: elle s'occupe des soins de base élémentaires et de travaux routiniers, ce qui permet de décharger de ces tâches le personnel de soins fortement sollicité.

Les services logistiques font également partie de la mission de la protection civile, par exemple le transport de personnes nécessitant des soins ou de matériel médical.

La protection civile a mis en place des centres de tests du coronavirus et des hôpitaux de fortune et contribue à leur fonctionnement.

L'année prochaine, la protection civile sera à nouveau fortement mise à contribution. Elle sera ainsi appelée à intervenir dans de nombreux cantons pour la mise en place et l'exploitation de centres de vaccination et le soutien aux équipes de vaccination mobiles.

Nombre de ces interventions exigeront de nos astreints persévérance, doigté et disponibilité personnelle! De tels engagements et situations peuvent s'avérer astreignants.

Ces milliers de membres de la protection civile mobilisés dans toute la Suisse méritent notre profonde reconnaissance pour les jours de service accomplis jusqu'à ce jour et pour ceux qu'ils vont encore effectuer ces prochains mois.

 

Un grand merci!
Herzlichen Dank!
Grazie di cuore!
Grazia fitg!

Vidéo