print preview

Les infrastructures critiques

Secteurs, sous-secteurs et éléments

L’éventail des infrastructures critiques englobe neuf secteurs, subdivisés en 27 sous-secteurs (branches). Le secteur énergétique comprend notamment les sous-secteurs approvisionnement en électricité, approvisionnement en pétrole, approvisionnement en gaz naturel ainsi que chauffage à distance et industriel. En principe, tous les éléments (entreprises exploitantes, systèmes IT, installations, constructions, etc.) sont considérés comme partie des IC qui fournissent des prestations dans l’un des 27 sous-secteurs – indépendamment de leur criticité. La criticité est une mesure relative de l’importance qu’aurait une panne des IC pour la population et ses bases vitales. Elle dépend des différents niveaux d‘analyse: il existe ainsi des IC dont la criticité est élevée à l‘échelon local ou communal (p. ex. un transformateur dans le réseau de distribution d’électricité), alors que d’autres ont une haute criticité dans une perspective nationale ou même internationale
(p. ex. systèmes de commande centralisés dans le réseau de transmission).

Les secteurs et sous-secteurs des infrastructures critiques

Avec la stratégie nationale PIC 2018 – 2022, le Conseil fédéral a défini les domaines suivants en tant que composants des infrastructures critiques:

Autorités
Élimination
Finances
Santé
Information et communication
Sécurité publique
Transports

Inventaire des éléments des infrastructures critiques

L'inventaire des infrastructures critiques (inventaire PIC) identifie divers éléments spécifiques des infrastructures critiques, dont l’importance stratégique est accrue. Il s’agit d’une part de constructions et d’installations essentielles, notamment les points nodaux centraux dans l'approvisionnement en électricité, les télécommunications (internet) ou le réseau routier national. L’inventaire de ces constructions et installations a été établi pour la première fois en 2012. D’autre part, les principaux systèmes IT, en particulier pour la commande du réseau électrique ou du trafic ferroviaire, ainsi que des entreprises exploitantes importantes seront à l’avenir identifiés et saisis dans l’inventaire. L’inventaire PIC est classé et n’est pas ouvert au public. Pour les organes autorisés à y accéder (Confédération, cantons et exploitants), il sert de base de planification et de priorisation dans la gestion des risques et dans la maîtrise des événements.

Documents


Office fédéral de la protection de la population OFPP Bureau de protection des infrastructures critiques
Guisanplatz 1B
CH-3003 Berne

E-Mail

Office fédéral de la protection de la population OFPP

Bureau de protection des infrastructures critiques
Guisanplatz 1B
CH-3003 Berne