La protection ABC

Défense contre les dangers atomiques, biologiques et chimiques

La protection ABC englobe toutes les mesures de défense contre les menaces et les dangers atomiques (nucléaires et radiologiques, A), biologiques (B) et chimiques (C). Elle comprend la prévention et la préparation de mesures de protection ainsi que, en cas d’événement, la détection, la protection contre la contamination et les infections, la décontamination et le traitement médical. La protection ABC vise à effectuer tous les préparatifs nécessaires des points de vue technique, organisationnel et matériel, et dans le domaine de l’instruction. Elle permet ainsi d’éviter les catastrophes ABC ou de réduire le plus possible leurs conséquences sur les êtres humains, la faune et l’environnement.

Stratégie de protection ABC pour la Suisse à l’échelon fédéral et cantonal

La „Stratégie de protection ABC pour la Suisse“ a pour but de donner aux partenaires fédéraux et cantonaux impliqués dans la protection ABC une base et des principes communs pour le travail de prévention, les interventions et la conduite coordonnée. Des scénarios de référence définis illustrent la manière dont la Confédération et les cantons doivent coopérer afin de garantir, en cas d’événement, la meilleure protection possible à la population.

Événement ABC : émission de substances dangereuses

On entend par événement ABC toute dissémination non autorisée de substances atomiques (nucléaires et radiologiques, A), biologiques (B) ou chimiques (C) dangereuses, que cette dissémination soit accidentelle ou intentionnelle (criminalité, terrorisme). On distingue les trois catégories suivantes :

  • A : émission de rayonnement ionisant et de radioactivité ;
  • B : libération d’agents pathogènes, c.-à-d. d’organismes pouvant causer des maladies, ou de déchets du métabolisme (métabolites) ;
  • C : dissémination de substances toxiques gazeuses, liquides ou solides.

ABC – NBC – CBRN – CBRNe – CBRNNe

Outre l’abréviation ABC, la désignation anglaise NBC (nucléaire, biologique et chimique) et l’abréviation CBRN (chimique, biologique, radiologique et nucléaire) sont également très répandues. La distinction faite entre la menace radiologique et la menace nucléaire (ou atomique) correspond aux différents types d'apparition d'une contamination radioactive : „nucléaire“ (ou atomique) désigne le domaine des explosions d'armes atomiques et de leurs conséquences, tandis que „radiologique“ désigne les autres types d'apparition, la plupart du temps sous forme d’un dispositif de dispersion („bombe sale“). La désignation CBRNe, avec „e“ pour „explosif“, est de plus en plus utilisée à l’heure actuelle. L’importance de ce „e“ ne cesse de croître, car ce sont généralement, voire toujours, des matières explosives qui sont utilisées pour la dispersion de matières radioactives. L’ajout d'un deuxième „N“, pour „narcotics“ („stupéfiants“ en anglais), gagne également du terrain. Les substances considérées comme des stupéfiants ou des psychotropes, par exemple le fentanyl, sont également appelées „non-lethal chemical weapons“ (armes chimiques non létales) et constituent une nouvelle menace en termes d'événements ABC potentiels.


Laboratoire Spiez Information
CH-3700 Spiez
Tél.
+41 58 468 14 00

E-Mail


Imprimer contact

Laboratoire Spiez

Information
CH-3700 Spiez

Voir la carte