print preview Retour Page d'accueil

Nouveau système météorologique pour la protection en cas d’urgence

Avec l'outil pour la sécurité appelé EMER-Met (Emergency Response Meteorology), l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire IFSN et l'Office fédéral de la protection de la population OFPP recevront au plus tard en 2022 un nouveau système optimisé de prévision pour la protection de la population. Celui-ci fournira les bases météorologiques pour faire face à tous les types de situations d'urgence en Suisse, en particulier les accidents nucléaires. Il est financé conjointement par l'IFSN, l'OFPP et l'Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse.

28.05.2019 | Communiquation OFPP

MétéoSuisse exploite un réseau de mesures de la radioactivité dans ses propres stations pour le compte de l’OFPP. MétéoSuisse fournit également à l'IFSN et à l'OFPP la base météorologique pour le calcul de la dispersion des polluants atmosphériques. Dans la phase aiguë d'un événement radiologique, l'OFPP est chargé de mesurer et d’évaluer la situation radiologique et de prendre des mesures de protection pour la population. En cas d'évènement dans les installations nucléaires suisses, l'IFSN est chargé de faire des prévisions concernant la propagation possible de la radioactivité et ses conséquences. En outre, elle conseille l'OFPP sur l'adoption des mesures de protection de la population.

MétéoSuisse exploite depuis 2005 le système de prévision CN-Met (Centrales Nucléaires et Météorologie). Celui-ci fournit des bases météorologiques optimisées et donc répond aux besoins spécifiques de l'IFSN et de l‘OFPP. Le CN-Met doit être renouvelé afin d’assurer un fonctionnement fiable. Il va également être étendu et adapté aux développements les plus récents. Un nouvel outil pour la sécurité EMER-Met (Emergency Response Meteorology) va ainsi voir le jour. Il pourra également être utilisé pour la protection générale en cas d’urgence, notamment en cas d’accident nucléaire.

Données de mesure supplémentaires et modèles de prévisions météorologiques avancés

Pour permettre la mise sur pied d’EMER-Met, trois stations de mesure MétéoSuisse (Payerne, Granges et Schaffhouse) seront équipées de méthodes de télédétection ultramodernes pour l'enregistrement en continu du profil de vent et de température. L'ajout au réseau de doppler lidars (une méthode de télédétection optique pour mesurer la vitesse et la direction du vent) fournira également des profils de vent à haute résolution dans la couche limite. La prévision de pluie basée sur des données radar complète l'offre. Grace à de nouvelles méthodes d'assimilation de données, l’ensemble des mesures du réseau EMER-Net pourront être prises en compte dans le modèle de prévision.

«Avec ces valeurs initiales précises, les prévisions deviendront encore plus détaillées, surtout à court terme », se réjouit Alexander Haefele, chef de projet chez MétéoSuisse. MétéoSuisse renouvelle également le système de prévision pour le calcul de la dispersion. Celui-ci fournira des probabilités et des incertitudes de la dispersion. « Grâce aux données plus précises d'EMER-Met, l'IFSN pourra recommander à l'OFPP des mesures encore plus ciblées pour protéger la population en cas d'accident nucléaire», déclare Rosa Sardella, responsable de la division Radioprotection à l'IFSN.

EMER-Met en fonction au plus tard en 2022

Le projet EMER-Met a démarré cette année. La mise en service est prévue pour 2022 au plus tard. Comme les trois institutions fédérales bénéficient de ce développement, elles financent les coûts de développement à parts égales.

 

 

Contacts

Pour les médias:

OFPP:
Communication, info@babs.admin.ch , Christian Fuchs, +41 58 466 49 99

MétéoSuisse:
Communication, media@meteoschweiz.ch , +41 58 460 97 00

IFSN:
Communication, info@ensi.ch , +41 56 460 84 99


Informations complémentaires:

Météorologie pour les accidents nucléaires